Collège Jules Renard

Collège – Laval

Mayenne
Sélectionnez une page

PROJET D’ETABLISSEMENT du collège Jules Renard –  Période 2017 – 2020

Rédigé en 2016 pour le conseil d’administration

Implanté au cœur du quartier des Pommeraies, le collège Jules Renard a été complétement restructuré pour septembre 2013 afin d’accueillir le plus sereinement et le plus agréablement possible toute la communauté éducative et devenir un collège accueillant 600 élèves.

Ce quartier qui se dynamise car en pleine reconstruction et réhabilitation (nouvelle école primaire et maternelle, nouveaux logements, hôtel d’entreprises, …) voit son image se positiver et sa population croître, tout comme les autres communes de secteur de l’établissement qui offrent aux familles la possibilité de s’y installer (construction d’appartements, terrains à bâtir, …) dans des quartiers agréables et prisés, proches des commodités de Laval et de Laval Agglo.

 

Le collège voit donc ses effectifs augmenter :

  • +4,6 % en 2016 / 2017 (suite à la nouvelle sectorisation, accueil d’élèves de deux nouvelles écoles supplémentaires – Saint Germain Le Fouilloux et Saint Jean sur Mayenne).
  • +13,8 % en 2017 / 2018 (pour atteindre 570 élèves – prévision d’effectifs).

L’attractivité et le dynamisme du collège Jules Renard sont mis en évidence par des effectifs qui devraient se maintenir au regard de ceux des écoles de secteur, des taux élevés de candidatures en sections sportives scolaires, des demandes de dérogation et en augmentation en raison de l’ouverture d’un internat de la réussite pour tous en septembre 2018.

Partant de ce premier constat, un diagnostic a été réalisé en s’appuyant sur un tableau de bord (annexe 1), le projet d’établissement précédent, la réforme du collège et tous les projets mis en place ces dernières années, diagnostic qui a ensuite été partagé avec l’ensemble de la communauté éducative.

De ce dernier, se sont dégagés des points forts :

  • Performance scolaire: 96% de réussite au Diplôme National du Brevet à la session 2018 (+3% par rapport à la session 2017)
  • Mixité sociale, garçons/filles, culturelle et sportive.
  • Bonne implication des élèves au sein de l’établissement (délégués, conseil vie collégienne, association sportive, UNSS, FSE, clubs, projets, …).
  • Climat scolaire serein (accueil, restauration scolaire de qualité, locaux neufs, …)
  • Une équipe stable, dynamique, engagée, impliquée (instances de concertation pédagogique et éducative, protocole de remplacement, école inclusive, liaison école/collège, liaison inter-cycle, …).
  • Communication interne appréciée (Renar’ythme, tableaux d’affichage, vitrines extérieures, e-lyco, …).
  • Des pratiques pédagogiques vivantes (travail de groupes, en îlots, pédagogie différenciée, …).
  • Traitement de la difficulté
  • Parcours diversifiés ( PEAC, CESC, Avenir).
  • Ouverture aux cultures et à l’environnement.
  • Un CDI dynamique, accueillant, intégré dans la vie de l’établissement.
  • Usage quotidien du numérique : e-lyco, parc informatique très utilisé et exploité.

 

Des questionnements en terme d’éducation sont néanmoins toujours d’actualité:

  • Comment donner du sens et du goût à l’école pour tous les élèves (savoir et vouloir utiliser les bons outils) ?
  • Quelle place donner à l’évaluation (cohérence, outils, perception familles et élèves) ?
  • Comment prendre en compte cette difficulté scolaire et la traiter en classe et au sein de l’établissement (dispositif « élèves à soutenir », intervention d’étudiants, …) ? comment y répondre très rapidement et très efficacement ?
  • Quels nouveaux outils pédagogiques développer (numérique, interdisciplinarité, …) ?
  • Quelle dimension donner à l’accompagnement personnalisé et aux enseignements pratiques interdisciplinaires ?
  • Comment faire pour qu’aucune orientation ne soit subie ?
  • Comment améliorer l’accueil des nouveaux élèves en début d’année mais aussi tout au long de l’année ?
  • Comment répondre et réduire les phénomènes de déviance (harmonisation des punitions, observations et sanctions, …)
  • Comment améliorer les relations entre élèves (insultes, moqueries, … surtout en 6ème) par l’entraide, le tutorat, la médiation par les pairs, les actions de prévention du CESC, …) ?
  • Quelles relations entretenir avec toutes les familles (accueil plus confidentiel, transmission de l’information, coéducation, confiance mutuelle, disponibilité …) ?

 

Au collège Jules Renard, des marges de progrès peuvent être réalisées notamment dans :

  • le domaine pédagogique et éducatif pour l’épanouissement de tous au travers des différents parcours.
  • le domaine matériel :
    • Développer le parc informatique tellement exploité et devenu si insuffisant.
    • Un établissement de 600 élèves qui risquera, si l’on n’y prend pas garde, de dépasser sa capacité maximale d’accueil.
  • le domaine de la communication en améliorant l’accueil, l’information interne et externe et notamment par la promotion de toutes les actions menées auprès de nos partenaires.

Toute cette analyse et réflexion collective a permis de définir en cohérence avec le projet académique, les trois axes du projet d’établissement, feuille de route pour les quatre années à venir :

  • Vers la réussite de tous les élèves
  • Bien vivre ensemble
  • Ouverture à la culture et au monde

 

 

 

Chaque axe étant doté d’objectifs généraux, opérationnels et d’indicateurs de performance, il est fait le choix volontaire de ne pas figer dans l’immédiat un plan d’actions dans le projet d’établissement, mais de définir quelles actions pertinentes seront mises en œuvre dans la classe et dans l’établissement pour chaque année scolaire.

Des actions définies par axe et par objectif seront présentées au conseil d’administration de juin ou de septembre chaque année et feront l’objet d’une évaluation en fin d’année scolaire et d’une retranscription dans le rapport annuel pédagogique et éducatif.

Cela permettra de mettre l’accent sur ce qui a fonctionné ou pas et ainsi de pouvoir y remédier le plus efficacement possible en équipe dans les différentes instances, en utilisant notamment pleinement l’autonomie de l’établissement (innovations pédagogiques et éducatives, utilisation de la dotation horaire globale, budget de l’établissement, …).

Le numérique n’apparaît pas dans un volet spécifique du projet d’établissement car il s’inscrit résolument dans tous les axes de façon transversale. Il est un outil au service du pédagogique et de l’éducatif (communication, motivation, développement de l’autonomie, éducation au média et à l’information, …).

Cette analyse et cette réflexion collective se veulent être une réponse tant aux attentes qu’aux besoins des élèves tout en instaurant un climat de confiance.


 

AXE 1 : Vers la réussite de tous les élèves

 Objectifs généraux :

  • Lutter contre la difficulté scolaire et le renoncement des élèves :
    • Par la différenciation pédagogique (mise en place d’outils, de méthodes, …).
    • Par la valorisation (sur l’engagement du jeune, regard positif sur l’erreur, …).
  • Collaborer de façon systématique avec tous les acteurs (évaluation des besoins, transmission des informations, …).
  • Impliquer chacun des élèves dans son parcours (orientation, accompagnement des jeunes en besoin, inclusion pour tous, …).

 

Indicateurs de performance :

  • Evaluation, validation des compétences en fin de cycle (3 & 4).
  • Bilan du DNB.
  • Nombre de vœux 1 obtenus pour l’affectation post-3ème.
  • Suivi de l’orientation post-2nde.
  • Bilans AS, SSS, FSE, CDI, dispositif “Elèves à Soutenir”, clubs, internat.

 


 

AXE 2 : Bien vivre ensemble

 Objectifs généraux :

  • Offrir à tous un environnement sécurisant, agréable et bienveillant.
  • Bien accueillir, communiquer, écouter et échanger.
  • Favoriser la socialisation et la responsabilisation des élèves.

 

Indicateurs de performance :

  • Bilan vie scolaire : taux d’absentéisme, nombre de punitions, d’observations, de sanctions, …
  • Bilan infirmerie : nombre de passages, actions, …
  • Taux de participation des parents aux réunions, rencontres, instances.
  • Nombre d’actions et de clubs mis en place.

 


 

AXE 3 : Ouverture à la culture et au monde

 Objectifs généraux :

Eveiller la curiosité à l’Europe, au monde et permettre aux élèves de prendre conscience qu’ils partagent un héritage commun.

  • Sensibiliser à la culture artistique, humaniste, scientifique et sportive.
  • Mieux connaître l’environnement économique et professionnel.

 

Indicateurs de performance :

  • Recensement des actions menées par niveau et par cohorte dans leur diversité.
  • Nombre de rendez-vous avec la conseillère d’orientation psychologue sur le cycle 4 (suivi de cohorte).
  • Nombre de vœux 1 obtenus pour l’affectation post 3ème.